La restauration de cette belle habitation caractéristique du Morvan a fait l'objet d'une labellisation par la Fondation du Patrimoine.

Pathologies et renaissance dans une maison ancienne

Notre intervention sur cette habitation de pays en pierre fut le fruit d'une rencontre de point de vue entre la maitrise d'ouvrage et nous même avec une volonté commune de réhabiliter et de restaurer cette maison ancienne typique sans la dénaturer.

Très dégradée par l'humidité et par une précédente rénovation, cette maison paysanne bourguignonne demeura plusieurs années dans un abandon relatif. C'était sans compter sur la détermination de ses propriétaires pour la restaurer en maison de famille saine et accueillante.


D'impératifs travaux de sauvegarde liés à la gestion de l'humidité

Les problèmes d'humidité dans une maison ancienne sont, la plupart du temps, la conséquence d'erreurs consécutives à une méconnaissance du bâti ancien et de la façon dont il doit composer avec l'hygrométrie. Les remèdes non appropriés augmentent les conséquences néfastes de l'humidité sur les murs: développement de moisissures, air vicié par les spores, murs froids, perte de consistance des liants de maçonnerie qui fondent sous l'effet de l'humidité.

Les enduits ciments cumulés à l'implantation du bâtiment au pied d'une pente naturelle, à une absence de chauffage et de ventilation ont provoqués d'importantes pathologies liées à l'humidité. Dans un milieu devenu favorable, nous pouvions constater lors de notre première visite une mérule à un stade déjà avancé. 

Ce contexte peu favorable impliquait de réagir et d'exécuter de rapides travaux de sauvegarde consistant à déposer les enduits ciments et les revêtements étanches d'une part ainsi que, d'autre part, les éléments contaminés par la mérule avant d'exécuter les mesures curatives nécessaires.

merule-champignon-moisissurepathologie-mur-humidite
< Illustration gauche: Mérule caractéristique apparente entre les lames de plancher. Préalablement au traitement, il est nécessaire de déposer les surfaces infectées, de décaper et de déjointer localement la maçonnerie en pierre. L'inoculation d'un produit fongicide se fait après brulage et brossage des surfaces maçonnées.

> Illustration droite: L'humidité du mur est très visible. Les enduits et la peinture étanche cloquent. La moisissure se développe. Plus le mur est étanche, plus l'humidité s'accumule et s'échappe en hauteur.

Dans le même soucis de résoudre les problèmes d'humidité de ce bâtiment, les dalles en béton seront démolies. A la suite, quelques mois seront nécessaires pour que la maison retrouve un équilibre hygrométrique lui permettant d'absorber les apports d'humidité des futurs travaux.

terrassement-terrain-humide < Illustration: Source d'humidité, le fossé le long du mur nord est arasé. La butte de terrain est éloignée du bâtiment. Une légère contrepente vers le drain éloigne l'eau de la maison. Ces travaux de terrassement se sont révélés très important afin de régler définitivement la question de l'humidité liée au ruissellement des eaux de pluie. Le système de drainage est éloigné des murs de la maison afin de ne pas la déstabiliser.

Une part importante des travaux de gros œuvre et de clos couvert

La phase gros œuvre concernait, d'une part, les modifications de structure nécessaires aux aménagements projetés, mais aussi une part particulièrement importante liée aux travaux de sauvegarde du bâtiment.

Il s'agit, pour l'essentiel, de différentes confortations de la maçonnerie en pierre, de la démolition et de la réfection d'un pignon mécaniquement dégradé, de reprises localisées de maçonnerie, des travaux liés à la gestion de l'humidité. Tous ces travaux furent exécutés de façon traditionnelle à la chaux naturelle exclusivement et dans un grand soucis du respect patrimonial de l'ancien.

La part travaux gros œuvre et clos couvert à constitué 48% des sommes engagées.



Des matériaux naturels cohérents avec une maison en pierre

Démarche écologique et évolution de l'habitat

restauration ecologiqueLa maison ancienne nécessite l'usage de matériaux présentant des caractéristiques physiques similaires sous peine de désordres ou d'inconfort thermique. La plupart de ces matériaux ont l'avantages d'être durables et écologiques. Normal, puisqu'il sont déterminés pour être en continuité avec les méthodes traditionnelles de nos aïeux.

Si les mises en œuvre utilisées sont proches de celles employées par les constructeurs de l'époque, les modes d'habitation, eux, ont considérablement évolué. C'est ainsi, que les programmes prévoient désormais l'occupation de la quasi totalité du bâtiment alors qu'autrefois seule une petite partie était affectée à l'habitation.

Le besoin de lumière naturelle et d'espace est, aujourd'hui, considéré comme vital par la plupart de nos contemporains.

De même, nous demandons à ces bâtiments d'être les plus confortables tout en étant, les moins possible, énergivores. C'est dans ce contexte qu'une démarche écologique respectueuse du patrimoine ancien prend tout son intérêt. En effet, cette orientation est la seule capable de garantir dans le temps l'efficacité des dispositions thermiques réalisées.


Quelle est la stratégie thermique appliquée à cette réhabilitation?
isolation chanvre ancien
Les murs extérieurs

Nous avons vu, dans un précédent article concernant la pérennité de l'isolation, combien il était important de préserver la continuité capillaire des matériaux mur/isolation.

Un autre propos expliquait l'intérêt des enduits de correction thermique. C'est cette stratégie que nous avons choisi de mettre en œuvre sur les murs épais en granit de cette habitation. Ces enduits s'expriment particulièrement bien avec l'importante surface de plancher chauffant dont ils rayonnent rapidement les calories. Ainsi, toutes les parois offrent une température douce gage d'un excellent confort thermique.

Ces enduits à base de chaux et de chanvre régulent, en partie, l'hygrométrie relative de l'air présent dans la maison. Ils fonctionnent harmonieusement avec les murs qui ont désormais retrouvé leur équilibre hygrométrique.

Isolation de la toiture

La toiture est isolée par 30 cm de fibres de bois de type Pavaflex de Pavatex, R=7,8 (m².K/W).

Suivre le lien: les étapes d'une isolation thermique réussie en toiture


Respect de l’architecture régionale du Morvan Restauration écologique

http://www.archilyon.fr/uploads/images/imRef/integration-maison-paysage.jpg
Les anciens n'avaient pas attendu l'existence de coefficient Bbio pour concevoir des maisons bioclimatiques (: !

La façade principale est protégée des rigueurs de la bise du Morvan par la configuration du terrain. La façade principale est orientée plein sud. La maison bénéficie ainsi d’un maximum d’apport solaire.

Integration bioclimatique

http://www.archilyon.fr/uploads/images/imRef/reunion-chantier-architecte.jpg
Les rendez-vous de chantier hebdomadaires sont bien sur des moments de travail important dans la vie du chantier: coordination des entreprises, contrôle des travaux réalisés, prises de décisions diverses… Ce sont aussi des moments de convivialité où chacun a pu prendre le temps de se poser un peu.

Réunion de chantier

http://www.archilyon.fr/uploads/images/imRef/chaux-chanvre-interieur.jpg
Les enduits de correction thermique intérieurs en chanvre, le revêtement en chêne massif avec une finition naturelle discrète, le plancher restauré et éclairci par un gommage vasigrit donnent une ambiance naturelle très lumineuse. Nous sommes loin du cliché de la maison ancienne sombre et malsaine.
http://www.archilyon.fr/uploads/images/imRef/renovation-ecologique-saone-et-loire.jpg
L’utilisation de matériaux écologique obéit d’avantage à une appréciation des éléments physiques d’un bâtiment qu’à des critères superficiels de green washing. Mais ce qui fait du bien à l’intérieur se révèle aussi extérieurement: une atmosphère saine avec des matériaux vivants sans effets de mode.
http://www.archilyon.fr/uploads/images/imRef/escalier-sur-mesure.jpg
L’escalier a été refait à neuf, partiellement inspiré de l’escalier existant. Réalisé en chêne, une essence très présente en Saône et Loire. L’escalier est partiellement cloisonné au rez-de-chaussée par une cloison de planches verticales en pin sylvestre légèrement blanchi avec une huile cire.
Les nombreux tablettages rendus nécessaires par le mur en pierre témoignent d’une belle conception des métiers de la menuiserie.

Escalier en chêne

http://www.archilyon.fr/uploads/images/imRef/cuisine-ecologique-bois.jpg
La cuisine a été choisie par les propriétaires. Intemporelle et sobre avec ses panneaux en bois massif, elle s’intègre harmonieusement avec le cadre minéral fait de pierre, d’enduits à la chaux naturelle et de tomettes en terre cuite au sol.

Cuisine en bois massif

Quelle architecture intérieure?

Une maison ancienne bien dans son époque
Plans d'architecte

Certes, la destination paysanne n'est plus mais les caractéristiques patrimoniales de cette habitation secondaire sont respectées et, même, retrouvées à la suite des travaux. Pourtant, si la réhabilitation de ce bâtiment a fait l'objet de toute notre attention, les aménagements intérieurs sont très décomplexés. Ils révèlent fortement l'emprunte de ses occupants.

Quelles sont les nécessités de cette famille? Quelle est son mode de vie? Les espaces seront-ils ouverts ou fermés? Comment circulera-t-on entre les différentes pièces de vie? Quelle lumière artificielle? Tout est possible. Tout peut l'être, à condition de conserver l'âme de la maison.

La maison ne sera pas une contrefaçon rustique. Elle sera bien d'aujourd'hui, intemporelle et riche de la poésie des matériaux pauvres.


L'espace contemporain est libre et fluide

Notion que l'on peut parfaitement retrouver dans une demeure ancienne. L'espace intérieur évolue ainsi que ses perceptions et ses fonctionnalités.

Dans le cas de cette longère, nous avons souhaité redonné de la fluidité et des perspectives pouvant embrasser la quasi totalité de la longueur du bâtiment. Chaque trame de mur porteur est ouvert en 2 endroits opposés ce qui permet une circulation circulaire autour de points fixes tels que l'escalier, les sanitaires et le placard technique au centre de la maison.

Cette diversité se retrouve aussi dans les différences de niveau induites par l'occupation des anciennes remises de plein pied situées aux extrémités du bâtiment.


Restaurer la maison ancienne en Saône-et-Loire & dans l'Ain

agence d'architecture intérieure

archilyon.fr Pierrick Chevillotte Architecte d’Intérieur, diplômé de l’Ecole CAMONDO en 1997. Mutuelle des Architectes Français - 385955/S.

Une agence d’architecture intérieure et de maîtrise d’œuvre spécialisée dans la rénovation du bâti ancien en pierre ou en pisé, les solutions saines et écologiques dans l’habitat, la performance énergétique et le petit habitat passif.

Vous pouvez consulter notre précédent site : www.architecte-interieur-lyon.com

Pour consulter notre méthodologie ainsi que nos honoraires.


Membre du réseau 1% for the Planet, 1% de notre chiffre d'affaire annuel est reversé à des associations agréées pour l'environnement en compensation de notre empreinte écologique. 


Pour contacter notre cabinet d'architecture intérieure, merci d'utiliser le formulaire:

Pierrick CHEVILLOTTE Architecture Intérieure & Maîtrise d'Œuvre Écorénovation Restauration de maison ancienne
155, route de Rétissinge - 01290 BIZIAT
+33 (0) 6 59 29 01 51archilyon@icloud.com