Articles de vulgarisation concernant la restauration de la maison ancienne, l'isolation thermique écologique et les actualités de notre agence.

Le plancher chauffant basse température fait-il bon ménage avec la maison ancienne? Quels sont ses avantages? Ses limites? Nous tenterons de répondre à ces questions dans le contexte de réhabilitations patrimoniales du bâti ancien.

02/05/2015

Généralités sur la plancher chauffant basse température


Notre propos concerne uniquement les systèmes de chauffage par le sol dit basse température à eau chaude. Nous excluons les planchers chauffants rayonnants électriques, à détente directe et les planchers rafraichissant que nous jugeons énergivore : le confort d’été s’obtient en isolant convenablement!

plancher-chauffant-maison-ancienneLe plancher chauffant est un mode de chauffage dit « par rayonnement ». La température de surface d’un plancher chauffant basse température avoisine 23°C sans jamais devoir dépasser 28°C pour une température intérieure moyenne de 19°C.
L’eau est généralement chauffée par une chaudière à une température de 40°C en moyenne, soit un peu plus en mode de relance (45°C) et une température plus faible en charge de maintien (25 à 30°).
Sa puissance moyenne est d’environ 100 W/m².
Plus la surface au sol est importante, plus un plancher chauffant basse température est confortable et approprié.

Composants d’un plancher chauffant


Les effets d’un plancher chauffant sur la santé

Les planchers chauffants ont largement étés utilisés dans les ensembles collectifs des trente glorieuses. La diffusion de la chaleur à haute température générait des effets négatifs sur la santé : Ces effets négatifs ne se retrouvent pas dans les planchers chauffants actuels à basse température. Au contraire, la chaleur est répartie uniformément à une température bien inférieure à celle du corps. La température est homogène sur le volume chauffé, sans stratification de l’air dont l’humidité relative est conservée. « Néanmoins, la température du sol justifie la pose de revêtements de sol faiblement émissif de composés organiques volatifls (COV). » Source Drs Suzanne & Pierre Déoux Le Guide de l’Habitat Sain.

Inconvénients et avantages du plancher chauffant

Inconvénients
Avantages
Ils surpassent, de loin, les quelques inconvénients vus ci-dessus:

Le plancher chauffant basse température et la maison ancienne


Compatibilité du plancher chauffant avec les spécificités du bâti ancien

Caractéristiques thermiques du bâti ancien
Les murs non isolés d’une maison ancienne rayonnent le froid avec plus ou moins de déphasage. L’on pourrait parler d’inertie négative. Cette caractéristique est identique avec les murs en terre bien que l’effusivité (ou conductivité) du pisé est bien moindre que celle d’un mur en pierre.
Ce rayonnement froid est encore plus perceptible sur des murs « rénovés » avec des enduits ciments car leur fonctionnement capillaire est bouleversé : l’humidité s’accumule, l’effet parois froides s’accentue.

Le confort thermique ressenti dépend en grande partie de la température de surfaces des parois (dont le sol) qui nous entourent. Une pièce peut être chauffée à 21° mais produire de l’inconfort si ses parois sont froides et, à fortiori, humides.

Impact et cohérence d’un plancher basse température dans le bâti ancien
Le chauffage par rayonnement et conduction du plancher chauffant va opposer sa chaleur aux parois froides des murs. Il réduira donc logiquement l’inconfort pouvant être ressenti avec la paroi dont nous sommes physiquement en contact.
Toutefois, une démarche thermique est bien évidemment nécessaire! C’est sur ce point que s’exercera avec cohérence le choix d’un plancher chauffant dans une maison ancienne.

Correction thermique et plancher chauffant B.T. : le mariage idéal

Correction thermique chanvrePlus que d’apporter une grande épaisseur d’isolation, ce qui, dans la plupart des cas, déséquilibre les transferts naturels de l’humidité dans le mur devenant facteur de risques, il est bénéfique de corriger l’effet parois froides des murs anciens en interposant un matériau faiblement effusif.
Ce matériau aura la capacité de se réchauffer rapidement et de diffuser, à son tour, la chaleur produite.

Il est facile de deviner combien la grande surface de diffusion d’un plancher chauffant est adaptée à la correction thermique murale. En effet, celle-ci vient multiplier les parois de diffusion d'une chaleur douce produite et diffusée par le plancher mais aussi par les surfaces verticales enduites avec du chanvre.

Ainsi, par exemple, des enduits à base de chanvre conserveront l’intégrité du fonctionnement hygrothermique d’un mur ancien tout en propageant la chaleur.

Les limites du système conventionnel dans le bâti ancien

Le système conventionnel est réalisé sur une dalle en béton, sur laquelle est posé un isolant polyuréthane, suivi d’une chape d’enrobage en ciment.
Certes, le hérisson en pierre disposé sous la dalle va participer au drainage de l’humidité, mais, quoi qu’il en soit, aucun de ces matériaux conventionnels n’est capillaire et hygroscopique.De plus, le bilan environnemental de ces matériaux ne correspond pas à une démarche écologique.

Alors, ne soyons pas intégriste, mais il est possible de réaliser des systèmes de plancher chauffant aux caractéristiques hygrométriques compatibles à l’ancien.

Exemple de plancher chauffant totalement adapté au bâti ancien

Tomettes sur plancher chauffantIl existe des solutions totalement écologiques et compatibles au bâti ancien. Hélas, aucune ne dispose d’avis technique ou de reconnaissance règlementaire.
Par manque d’information, de compétence, il est bien difficile de trouver les entreprises acceptant de remettre en cause les techniques éprouvées et approuvées par la norme.

Nous ne pouvons qu’encourager des solutions tenant compte des particularités hygrométriques du bâti ancien dans le cadre d’une réhabilitation patrimoniale d’une maison ancienne.

Plancher chauffant sur dalle et chape d’enrobage base chaux
Décomposition des ouvrages : Tomettes sur plancher chauffant

Vers un plancher chauffant non technologique?

Il existe aussi une autre voie particulièrement adaptée à la maison ancienne ou écologique. Celle-ci consisterait à se passer du plancher chauffant et de sa technologie tout en arrivant à un résultat fort similaire de diffusion de chaleur ambiante.

Un plancher chauffant sur base chaux est coûteux à mettre en oeuvre (main d'oeuvre importante). Les entreprises conventionnelles rechignent à l'effectuer pour des problèmes d'assurance ou de compétence, mais surtout la mauvaise conductivité de la chaux occasionne une perte énergétique dans le cas d'un plancher chauffant. Pour cette dernière raison, nous préférons jouer sur la faible effusivité de la chaux dont le comportement thermique rendra une sensation de chaleur douce par captage de la chaleur ambiante produite par des radiateurs habilement disposés.

Qu'en toutes choses, les choix restent cohérents face aux propriétés physiques des matériaux et de leur application.

General | Habitat ancien | Rénovation thermique | Réalisations | Prestations | Carnet de chantier | Performance énergétique | Habitat écologique | Maison passive

Une expertise confirmée par de nombreuses réalisations en Bourgogne & Rhône-Alpes

agence d'architecture intérieure

archilyon.fr Pierrick Chevillotte Architecte d’Intérieur, diplômé de l’Ecole CAMONDO en 1997. Qualifié par le Conseil Français des Architectes d’Intérieur (n°997).

Une agence d’architecture intérieure et de maîtrise d’œuvre spécialisée dans la rénovation du bâti ancien en pierre ou en pisé, les solutions saines et écologiques dans l’habitat, la performance énergétique et le petit habitat passif.

Vous pouvez consulter notre précédent site : www.architecte-interieur-lyon.com

Pour consulter notre méthodologie ainsi que nos honoraires.


Pierrick CHEVILLOTTE Architecture Intérieure & Maîtrise d'Œuvre Écorénovation Restauration de maison ancienne
155, route de Rétissinge - 01290 BIZIAT
+33 (0) 6 59 29 01 51archilyon@icloud.com